Un bâtiment inattendu, qui semble avoir été déplacé d'un quartier résidentiel du XIXe siècle d'une grande capitale européenne quelconque, avec un style original et propre.

Sa construction en 1888 la situe en plein essor de l'époque moderniste, années de sensibilité artistique extraordinaire. Un bâtiment où l'on respire une créativité, liberté, sensualité et un raffinement uniques.

Une singulière "maison d'indiano" qui se construisit en conciliant fonctionnalité et beauté, avec un fort composant ornemental inspiré de la nature.

Esteban Ancil, après quelques années à Cuba revint à son village natal et fit construire ce bâtiment avec tout le luxe et raffinement de l'époque.

Après plusieurs décennies fermée et après une profonde réhabilitation, la Villa Clementina, rebaptisée comme l'originelle Villa Lónguida, en faisant honneur à Clementina Redin, petite-nièce d'Esteban Ancil.

Pendant les années 2009 et 2010 les frères Oiza-Redin récupèrent ce bâtiment familial pour le transformer en un Hôtel unique en Navarre.

Esteban Ancil (1845-1893)

Un Navarrais aventurier et entreprenant à qui la sort et la fortune ont souri.

Bienfaiteur de nombreuses œuvres sociales, à souligner la construction del'école d'enseignement primaire à Murillo de Lónguida et la donation d'un bateau de sauvetage maritime pour la ville de Vilanova i la Geltrú.